Cover Image

Suppression du corps diplomatique

21 avril 2022 - Temps de lecture: ~1 minute

La suppression par décret du corps diplomatique, le deuxième au monde par sa qualité et son ancienneté, à quelques jours du second tour, suscite une forte indignation dans une large partie de la classe politique et des fonctionnaires.

Faut-il y voir un fait du prince tout puissant ! décidé sans doute à remplacer ce corps issu exclusivement du Ministère des Affaires Étrangères par des nominations à son bon plaisir, puisque le décret précise qu'à partir de 2023, les diplomates seront choisis parmi des hauts fonctionnaires venant de toutes les administrations ou du secteur privé.

On connaît l'appétence sans fin de Macron pour le secteur privé et tous les cabinets conseil tels Mac Kinsey auxquels ce gouvernement a eu recours depuis 5 ans. Le rapport sénatorial récemment paru suite à une longue enquête porte d'ailleurs un titre évocateur : "Un phénomène tentaculaire : l'influence croissante des cabinets de conseil sur les politiques publiques."

Gageons que Macron réélu n'hésitera pas à confier la représentation de la France à l'étranger à certains de ses amis du Forum Mondial de Davos et du Club des Global Young Leaders, où il côtoie Amélie de Montchalin, Najat Vallaud-Belkacem et nombre des dirigeants des grands cabinets conseil et de grandes banques !

Pour paraphraser le titre d'un des premiers livres de Michel Houellebecq, il s'agit là de "l'extension du domaine de la mafia" !

© Jérôme Nathanaël - 21 avril 2022

Il n'y a actuellement aucun commentaire, alors soyez le premier !

Tags

présidentielle2022