Chant

Dans le chant obscur
qui sourd du coeur
je veux reconnaître
l'unique parole
qui monte vers Toi

Et dans son espace ciselé
faire oreilles et bouche
pour rompre mon visage
de sinistre et de glèbe

Dans le velours de neige
tracer le pas léger
aux mille doigtés
d'écume

© Jérôme Nathanaël - 2 décembre 1983

Description de l’image