Éloignée

Éloignée déjà de nous,
Mais dense peut-être comme un vol porté plus haut,
Mais dans la vérité du monde qui enchaîne ou libère,
Selon que l'homme devine l'un ou l'autre.

Éloignée déjà de nous,
Et des meutes d'objets familiers
Où s'assumait son royaume,
Dans la leçon du pesant et du plein,
Dans l'astreinte du sourire et de la peine.

Rendue à elle-même,
Dans l'attente déjà de savoir ce monde ailleurs
Que l'homme déchire d'avec celui-ci.

Visage heurtant les brumes de ce qui surviendra,
Visage voguant autour des souvenirs,
Visage dans l'entre-deux et plus tard ailleurs,
Plus loin dans ce lieu vers où tes pas mortels
Te portaient, t'inclinaient.

Sans doute visage te découvriras-tu enfin
Et seras-tu vu dans la vraie couleur de tes yeux ?

© Jérôme Nathanaël - 28 mars 1983 - À Mutti

-- Photo GR Stocks --

Description de l’image